Définition

L'insuffisance veineuse est liée à un mauvais fonctionnement des valves veineuses qui permettent au sang de remonter au coeur depuis les organes périphériques.

Les valves sont des sortes de clapets antireflux qui s'ouvrent pour laisser passer le sang quand la pression en aval est supérieure à la pression en amont, puis se ferment pour l'empêcher de redescendre.

Lorsque ces valves sont détériorées, les veines se dilatent peu à peu, le sang ne remonte plus et stagne de plus en plus.

Les symptômes

Au début les symptômes sont anodins et appelés signes fonctionnels:

 

Mais au fil du temps, ils sont de plus en plus douloureux et difficiles à supporter, il s'agit de signes physiques:

 

Sans traitement, l'insuffisance veineuse peut entraîner des complications. En effet, les varices peuvent provoquer des réactions inflammatoires locales (eczéma, coloration brune de la peau...).

Ces réactions sont le signe que la pression exercée par le sang s'est aggravée et a provoqué une asphyxie des cellules des tissus autour des veines. Un ulcère variqueux peut alors se déclarer sous l'effet d'un choc ou d'un grattage trop appuyé. Ils sont très longs et très difficiles à traiter surtout chez les personnes âgées.

Une autre complication grave de la stagnation du sang dans les veines est la thrombose plus connue sous le nom de phlébite. Le sang qui stagne peut coaguler et former un caillot. Si cette thrombose touche une veine profonde, le caillot peut migrer jusqu'aux artères pulmonaires et provoquer une embolie pulmonaire.

 

Les causes

 

 

 

On ne peut malheureusement pas lutter contre ces 3 facteurs d'insuffisance veineuse, d'autres facteurs dits favorisants ou aggravants interviennent et varient avec le mode de vie de chaque individu:

Les traitements

Il existe deux stratégies pour traiter l'insuffisance veineuse.

Il s'agit essentiellement des veinotoniques que l'on trouve sous forme de comprimés, gélules, ampoules et qui sont le plus souvent à base de plantes (marron d'inde, fragon, vigne rouge, Ginkgo biloba...).

Ils agissent en stimulant le tonus veineux et peuvent également avoir une action locale sur l'inflammation qui est responsable de la douleur et des oedèmes. On retrouve aussi dans cette catégorie les gels à appliquer directement sur les jambes 2 à 3 fois par jour en massages circulaires du bas vers le haut de la jambe. Ils contiennent eux aussi des extraits de plantes et très souvent du menthol pour apporter un effet frais qui sera renforcé en gardant le gel au réfrigérateur.

Les veinotoniques ne sont aujourd'hui plus pris en charge par la sécurité sociale.

Il existe une autre solution très efficace de plus en plus utilisée: la contention veineuse. Il s'agit d'une compression élastique qui agit en exerçant une contre-pression sur la jambe. Elle renforce l'efficacité de la pompe musculaire du mollet à l'effort, augmente la circulation sanguine et s'oppose à la stagnation du sang dans les veines. En facilitant ainsi le retour veineux vers le haut, la contention diminue efficacement les lourdeurs de jambes et les oedèmes, et limite l'évolution de l'insuffisance veineuse.

Il existe différentes classes de contention selon la pathologie. Le médecin décide de la classe de contention et de la hauteur (chaussettes, bas, collants) et le pharmacien se charge de prendre les mesures. Il est à noter qu'aujourd'hui il existe beaucoup de textures et de couleurs différentes ce qui rend les articles de contention esthétiques et très agréables à porter même en été.

 

Pour traiter les varices de petite taille, la sclérothérapie pratiquée par un phlébologue consiste à boucher la veine malade avec un produit irritant.

Pour les plus grosses, on utilise le stripping qui consiste à retirer la veine.

Les bons gestes

Lorsque l'on souffre d'insuffisance veineuse, il faut éviter:

Et il faut:

Tous les articles du dossier